Les facteurs environnementaux

Le bruit, la pollution chimique, électromagnétique, la pollution visuelle, la

lumière artificielle, le froid, la chaleur, la pluie, le bruit…

Les facteurs biologiques et immunitaires

La maladie, les infections, les blessures…

Les facteurs socioculturels

Les trajets domicile-travail, la non-reconnaissance de certaines professions, le

manque de temps chez soi, les sentiments d’insécurité, comme par exemple, après les attentats, la peur de perdre son travail (qui d’ailleurs engendre une cadence professionnelle accrue et qui « autorise » à tout accepter de sa hiérarchie…), le manque de repos, les problèmes d’argent,  le manque de sommeil, les problèmes de couple, les problèmes avec les enfants, les problèmes

administratifs , le surmenage entre travail et maison …

Les facteurs professionnels et scolaires

La cadence de la vie professionnelle, les relations au travail, l’emploi du temps

D’une journée, la pression sur l’atteinte des objectifs, les problèmes avec la

hiérarchie, les examens, les concours…

Les facteurs alimentaires

La mauvaise alimentation (pas de fruits , de légumes ,trop de viande …)Sans compter les sodas, cafés, etc… bus chaque jour, du matin au soir…

Les aliments préparés par l’industrie agro-alimentaires qui sont pleins de sucre, de sel, de pesticides,

Les facteurs psychologiques

Le surmenage, un choc émotionnel, un événement heureux ou malheureux, les

regrets, les indécisions, les peurs en général, les pensées négatives, le sens de sa

vie, le perfectionnisme, le manque de reconnaissance, le manque de confiance en soi, la colère, le harcèlement, les relations toxiques… Mais également, ce qui a été vécu dans l’enfance, c’est-à-dire, des problèmes non résolus, les situations qui rappellent de mauvais souvenirs…

Les facteurs physiologiques

Les changements biologiques comme la ménopause, la puberté, la grossesse, la

vieillesse …

 Les déséquilibres chimiques également.

IMG_0087